Jouons !

Nous avons désappris de jouer. Alors que les enfants se passent le temps immergés dans des occupations apparemment sans queue ni tête, les activités des adultes ont générale-ment un but précis. S’ils s’activent c’est pour brûler des calories, s’ils lisent c’est pour se former et se développer sur le plan professionnel et s’ils prient des amis à leur table, c’est qu’ils leur devaient une invitation.

Mettre plus de gaieté dans nos vies

Un peu plus de gaieté nous ferait pourtant le plus grand bien. Les psychologues sont persuadés que le jeu a un effet bénéfique pour l’être humain, et ce jusqu’à l’âge adulte. A ne jamais jouer, on risque d’être broyé par l’agitation et la précipitation de la vie quotidienne. Les adultes qui ne s’accordent jamais de parenthèse créative sont plus vite épuisés que les autres – sans vraiment savoir pourquoi.

Toujours moins de temps libre

Se laisser emporter au fil du temps, faire n’importe quoi, des choses sans queue ni tête – voilà qui n’est plus guère possible dans le monde agité où nous vivons. Et cela s’observe déjà chez les enfants. Des sociologues ont calculé, en 2001, que le temps libre des jeunes Américains avait diminué d’un quart en l’espace de 15 ans. De crainte que leur progéniture se trouve en échec scolaire, pères et mères bourrent le quotidien de leurs enfants d’activités soigneusement encadrées et dirigées. Une crainte qui nourrit un marché extrêmement porteur: éveil à l’enseignement de la musique dès l’âge de six mois, premiers rudiments d’anglais dès 3 mois – on ne saurait préparer trop tôt la carrière de son enfant.

 

Plus de jeu libre, moins de règles fixes

« Si les enfants n’ont pas suffisamment de temps pour jouer cela peut avoir des conséquences graves» , explique Stuart Brown, psychiatre et fondateur du « National Institute for Play », institution publique pour l’encouragement du jeu libre. Les activités de loisirs régies par des règles fixes – football, leçons de piano, jeu d’échecs, etc. – sont sans aucun doute bénéfiques, mais le jeu libre, où tout s’invente au fur et à mesure est une formidable école de créativité.

Inventer un jeu représente pour le cerveau un exercice incomparablement plus ardu et stimulant que de procéder selon des règles existantes. Qui plus est, les enfants développent en jouant des facultés importantes. Ils apprennent dans les jeux de rôle que leur comportement n’est pas sans effet sur les autres: celui qui veut toujours être le chef des pirates ne doit pas s’étonner que l’équipage se mutine. Obligés qu’ils sont de trouver des accommodements avec les autres, les enfants apprennent ainsi l’art du compromis et de la maîtrise de soi.

L’Homo ludens à la place  de l’Homo oeconomicus
 
« L’être humain ne joue que lorsqu’il est être humain au plein sens du terme, ce qu’il n’est que lorsqu’il joue », disait déjà Friedrich Schiller. Très bien, mais comment rendre aux adultes l’esprit du jeu? Faut-il pour cela remonter le temps, jusqu’à l’enfance, et se demander ce qui nous amusait le plus à cet âge-là? Ou faut-il ranimer en nous le sens du jeu au contact des enfants? Plus important que le type de jeu est d’ailleurs le fait même de jouer, en s’affranchissant de toute contrainte. Les psychologues recommandent de prendre chaque jour le temps de se livrer à des activités totalement improvisées, totalement gratuites. Le plaisir et le renouveau d’énergie que nous en retirons font plus que compenser le temps « perdu » !

Le cerveau est le plus important de nos organes. Et pourtant, il reste tant de choses à découvrir à son sujet.

La Ligue suisse pour le cerveau soutient la recherche neurobiologique conduite en Suisse et fournit au public des conseils pour une bonne santé cérébrale.

Nous sommes entièrement financée par des donateurs privés. Vous contribuerez ainsi à l’encouragement de la recherche sur le cerveau pratiquée en Suisse.

Faire un don

Magazine «le Cerveau»

« le Cerveau » paraît tous les trimestres; il est envoyé gratuitement aux donateurs de la Ligue suisse pour le cerveau. Commandez un spécimen!

Plus

Wir verwenden Cookies und Analysetools, um Ihnen den bestmöglichen Service zu gewährleisten. Indem Sie auf der Seite weitersurfen, stimmen Sie der Verwendung von Cookies und Analysetools zu. Weitere Informationen finden Sie in unseren Datenschutzbestimmungen ».

Ich stimme zu

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse dans le but de vous garantir le meilleur service possible. En continuant de surfer sur notre site, vous donnez votre consentement à l’utilisation de cookies et d’outils d’analyse. Veuillez consulter no dispositions relatives à la protection des données » pour de plus amples informations.

J’accepte