Prix de la recherche 2018

La communication non verbale dans la schizophrénie

Informations complémentaires

Communiqué de presse (fichier PDF, 59 Ko)

Rapports des médias (fichier PDF, 3.7 Mo)

Publication (fichier PDF, 4.5 Mo)

Illustration (fichier PDF, 1.5 Mo)

Le Prix de la recherche de la Ligue suisse pour le cerveau, doté de 20 000 francs, a été attribué cette année au groupe de recherche de Prof. Sebastian Walther et Dr. Katharina Stegmayer de la Clinique universitaire de psychiatrie et de psychothérapie des Services psychiatriques universitaires de Berne. Ces chercheurs ont mis en évidence pour la première fois que la moitié environ des personnes atteintes de schizophrénie souffre de troubles de la gestuelle. De cette découverte découlent des connaissances qui sont importantes pour la compréhension du réseau cérébral concerné et pourraient ouvrir la voie à des traitements spécifiques.

La Ligue suisse pour le cerveau est entièrement financée par des donateurs privés. Vous contribuerez ainsi à l’encouragement de la recherche sur le cerveau pratiquée en Suisse.

Le sport entraîne aussi le cerveau

N’oubliez pas qu’un bon état général profite à votre cerveau. Faites régulièrement de l’exercice afin de conserver force musculaire, endurance et mobilité. En faisant travailler votre corps, vous entraînez également votre cerveau, car c’est de lui que dépendent la coordination des membres ainsi que les fonctions d’équilibre. Maintenez-vous en forme en veillant à avoir une alimentation équilibrée.

Wir verwenden Cookies und Analysetools, um Ihnen den bestmöglichen Service zu gewährleisten. Indem Sie auf der Seite weitersurfen, stimmen Sie der Verwendung von Cookies und Analysetools zu. Weitere Informationen finden Sie in unseren Datenschutzbestimmungen ».

Ich stimme zu

Nous utilisons des cookies et des outils d’analyse dans le but de vous garantir le meilleur service possible. En continuant de surfer sur notre site, vous donnez votre consentement à l’utilisation de cookies et d’outils d’analyse. Veuillez consulter no dispositions relatives à la protection des données » pour de plus amples informations.

J’accepte